Assises de la famille

Au cours des derniers mois, la Guadeloupe a connu des épisodes de violences sans précédent avec notamment, comme auteurs des jeunes mineurs ou de jeunes adultes. Au sein de la population, est né un grand besoin d’expression et d’action que les nombreuses tribunes libres et marches blanches, ont tenté d’apaiser. Les pouvoirs publics, à l’initiative du Préfet, ont pour leur part, déployé en urgence, une nouvelle stratégie de co-production de sécurité et de lutte contre la violence à côté des dispositions initiales du plan départemental de prévention de la délinquance 2014-2017. L’un des enseignements majeurs issus des récents débats reste cependant la place centrale que doit occuper la Famille dans la société guadeloupéenne, en particulier pour lutter contre la violence et contre les causes de celle-ci. Trois-Rivières a accueilli les assises mercredi 17 mai au sein de la salle Bloncourt Francillette.

Guadeloupe-Josette-Borel-Lincertin

Madame Josette Borel Lincertin, présidente du Conseil Départemental

Les 1ères Assises de la Famille ont pour objectif de mettre en mouvement la société guadeloupéenne et ses acteurs (les collectivités, les institutions, la société civile, les associations) afin d’initier une réflexion à l’échelle des territoires sur la famille guadeloupéenne – sa place et son rôle, ses forces, ses faiblesses, ses contradictions, ses attentes, ses besoins et les difficultés qu’elle rencontre – afin de proposer des solutions concertées et de poser ainsi collectivement les bases d’une nouvelles politiques de la famille en Guadeloupe.

Des rencontres territoriales auront lieu du 29 avril au 16 décembre 2017 dans chaque commune. Celles-ci prendront la forme de conférences-débat et de tables rondes, ouvertes à toute personne souhaitant prendre part au débat public.

Simultanément, les personnes engagées dans l’action associative seront invitées à témoigner et à partager leurs analyses et propositions.

Dans le même temps, une consultation électronique sera organisée sur un site Internet dédié ouvert par la collectivité : http//assisesdelafamille.cd971.fr

Enfin, durant toute la période des assises, le Conseil départemental et ses partenaires labelliseront « Lespwi fanmi » des manifestations et des événements (expositions, conférences, etc.) proposées, en particulier, par des associations autour des thématiques liées à la famille et qui contribueront également à faire avancer la réflexion dans le cadre des assises.

DP ASSISES DE LA FAMILLE

L’ensemble de la démarche des 1ères Assises de la Famille se clôturera par une assemblée plénière, au cours de laquelle seront présentés les Actes des rencontres territoriales, véritable point de départ des nouvelles mesures à déployer en urgence sur tout le territoire notamment par l’ensemble des partenaires de cette initiative.

« Nous avons accueilli plus de 150 personnes dans le cadre de ces assises, confie madame Véronique Zélin, directrice du CCAS, et je suis particulièrement satisfaite de la tenue des échanges qui ont permis une prise de conscience de la problématique de la famille en Guadeloupe. C’est donc pour moi une action positive qui gagnerait à être moins protocolaire mais qui nous a mis face au cri d’impuissance des familles vis à  vis des difficultés qu’elles rencontrent dans notre société ».

thumb_DSC06666_1024

Le label « Lespri fanmi »

La démarche des Assises de la famille ne consiste pas seulement en l’organisation de rencontres territoriales, mais à mettre la Guadeloupe en mouvement, en réflexion et en action. C’est pourquoi le Conseil départemental et ses partenaires proposent, d’ici à la fin de l’année, de labelliser des événements et des manifestations organisés par des associations et/ou des institutions autour de thématiques s’inscrivant dans la démarche des assises.

Ces événements et ces manifestations pourront être dans les domaines éducatif, culturel ou sportif, déjà prévus ou spécialement proposés dans le cadre des assises. En s’appuyant sur la force du mouvement associatif guadeloupéen, l’’objectif de ce label « Lespri fanmi » est de faire participer le plus grand nombre à la réflexion autour des grands enjeux de la famille guadeloupéenne. Il doit aussi permettre au plus grand nombre de s’approprier la démarche des assises et de la faire vivre sur tout le territoire et dans toute la société.

Pour les organisateurs de ces manifestations, l’intérêt de ce label sera d’inscrire leurs événements dans un élan collectif et de leur offrir une plus grande visibilité avec un appui logistique et, éventuellement, financier du Département. Une rubrique du site Internet dédié aux Assises sera consacré à ce label « Lespri fanmi » et permettra aux porteurs de projets de déposer une demande de labellisation qui sera accordée par le Conseil départemental, en lien avec ses partenaires.

Assises de la famille, une démarche partenariale

Les Assises de la Famille ont très vite agrégé l’adhésion d’organismes majeurs que sont la CGSS, la CAF, l’AMG, l’Éducation Nationale, l’ARS et l’UDAF. Tous, sont attentifs aux évolutions de la famille et développent à son égard, une même volonté d’adapter leur offre de services à ses nouveaux besoins.

14
Translate »