Trois-Rivières fête la première centenaire de l’année

Dimanche 24 février, la ville de Trois-Rivières mettra à l’honneur la première centenaire de l’année, Madame Ernestine Siméon née Delacroix. Cette maitresse femme, mère de dix enfants et appréciée de tous à Trois-Rivières a marqué plusieurs générations.

« Les enfants scolarisés non loin passaient chez elle le matin déposer leur gamelle et revenaient à midi pour manger. Ils venaient de tous les quartiers » se souvient son fils Philippe. Connue pour avoir le coeur sur la main, elle confectionnait sik a koko et autres douceurs. Elle disait toujours « Dans la vie, il y a des hauts, il y a des bas, l’important c’est de ne jamais perdre la foi » poursuit-il.

Pour l’occasion, le CCAS et la ville de Trois-Rivières ont programmé deux rendez-vous. L’un à 11 heures avec un passage de la fanfare Hibiscus d’Or devant chez elle. L’autre à 12 heures au restaurant L’Anse des pères à Grand’Anse avec cérémonie protocolaire en présence du Conseil départemental représenté par Jacques Anselme.

« Nous avons souhaité marquer le coup pour ses cent ans explique Marie-Denise Girault, présidente de l’association Hibiscus d’or. Elle est notre mascotte, notre plus fervente fan et en plus elle nous supporte depuis des années lors des répétitions de la fanfare »

Grand Mère 1a

20
Translate »