Carnaval couleurs K-raïb de Trois-Rivières

Dans le cadre du Carnaval 2019, le Comité de carnaval de Trois-Rivières et la ville de Trois-Rivières ont le plaisir de vous convier au rendez-vous carnavalesque intitulé « Carnaval Couleurs K-Raïb » programmé vendredi 22 février 2019 à 14h.

Au programme : 

  • 13h45 Défilé des écoles – CIRCUIT : Boulevard Félix ÉBOUÉ – Rue Gerville RÉACHE- Rue Général DELACROIX – Rue de l’AFRIQUE – Chemin de LOVELACE – Rue Gerville RÉACHE – Boulevard Félix ÉBOUÉ – École Gérard LAURIETTE
  • 19h30 Spectacle vivant avec les gran bwa bwa intitulé « Ti jean et la parade des diables » – THÉÂTRE DE VERDURE
  • 20h30 Défilé des groupes – CIRCUIT : Boulevard Félix ÉBOUÉ- Rue Gerville RÉACHE- Rue Général DELACROIX- Rue de L’AFRIQUE-Chemin de LOVELACE- Théâtre de Verdure
  • 21h30 Concert des groupes – THÉÂTRE DE VERDURE

Groupes conviés : Pikan, Phoenix, Bouyot doré, Arioka, Golden stars, Mayory Tcho Nèg (Guyane) & Mas la.

Les gran bwa bwa

bwa bwaLes Gran BwaBwa sont des marionnettes géantes fabriquées en papier mâché qui prennent vie grâce aux marionnettistes sanglés qui peuvent en manœuvrer les bras.

Projet innovant porté par l’association Kanaoa production, les marionnettes géantes ont été confectionnées et mises en scènes par des personnes en parcours d’insertion, et notamment des jeunes en difficulté. L’originalité de ce projet tient au fait qu’il est au carrefour de nombreuses thématiques : le Carnaval, entre tradition et modernité ; la culture, la littérature, et tout particulièrement la création dramaturgique guadeloupéenne et caribéenne  et l’insertion sociale et professionnelle des jeunes éloignés de l’emploi.

Le spectacle  « Ti jean et la parade des diables »pièce est quant à lui inspiré des contes recueillis dans la Caraïbe mais également de l’ouvrage Ti Jean et ses frères, de Derek Walcott. C’est le point de départ pour l’univers des Gran Bwabwa.

Tout commence par une veillée de conte. Au fil des contes, du boniment, des danses et des chants, les conteurs cèdent la place aux masques et aux géants qui livrent un théâtre grinçant entre conte cruel et tragédie, épopée et parodie… Un univers baroque et décalé profondément ancré dans la tradition et l’imaginaire de la grande Caraïbe, haut en couleur et en verbe, souvent dérangeant, qui interroge l’Histoire, la violence symbolique et la mémoire des temps obscurs de l’esclavage.

flyer

Translate »