Communiqué de presse relatif aux écoles de Trois-Rivières

Dans ce contexte de crise sanitaire mondiale déclenché par le COVID-19, notre population a été soumise à un confinement ayant pour conséquence la fermeture des écoles de la commune depuis le 13/03/2020. Suite à cela l’académie a mis en œuvre des dispositifs permettant à nos élèves de poursuivre leurs enseignements à distance.

Depuis, le Président de la République, le Premier Ministre et son gouvernement, ont décidé de rouvrir les écoles et établissements scolaires le 11 mai 2020 de manière « progressive » et « sur la base du volontariat ». Je prends acte de cette « décision politique », pour reprendre les propos du Conseil scientifique.

D’ailleurs, cette annonce a été suivie d’un Protocole Sanitaire émanant du Ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse communiqué le 29/04, dans lequel il est détaillé les conditions sanitaires drastiques minimales d’accueil des élèves ; dont la mise en œuvre demeure difficilement atteignable et relativement préoccupantes pour les parents d’élèves et les enseignants.

En tant que garant de la sécurité des services publics et eu égard aux pouvoirs de police qui m’incombent, je dois m’assurer que les mesures imposées soient opérationnelles au moment de l’ouverture de chaque établissement. C’est donc en responsabilité, après avoir rencontré l’Inspecteur de l’Éducation Nationale de Basse-Terre que j’ai organisé une réunion avec les représentants de parents d’élèves de l’ensemble des écoles de la commune, lesquels ont donné un avis négatif, de façon quasi-unanime, sur la réouverture de nos établissements scolaires.

Face à ce positionnement sans équivoque et compte tenu du public sensible dont il est question, je considère que les conditions de sécurité sanitaire ne seront pas réunies pour une reprise sans risque de nos élèves.

De plus, lors de CTAP du 4 mai 2020, une motion a été adoptée dans laquelle 29 maires ont fait le choix d’un avis défavorable pour une réouverture précipitée des écoles.

Au vu de ce qui précède, j’ai pris la décision de fermer les écoles du territoire à compter du 11/05/2020 jusqu’à la prochaine rentrée scolaire 2020-2021.

Cette décision est par ailleurs renforcée par l’annonce en date du 02 mai du Ministre de la Santé prolongeant l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 24 juillet pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

Comptant sur la compréhension de la communauté éducative et des parents pour une poursuite de l’enseignement en distanciel

 

Le Maire,

 Jean-Louis FRANCISQUE

Translate »