Reprise du Ciné Club

La ville de Trois-Rivières vous invite à la reprise du Ciné Club, à la bibliothèque Péronne Salin, vendredi 24 novembre 2017 à 19 heures.

Au programme : Besouro interprété par Ailton Carmo, de João Daniel Tikhomiroff avec Servilio de Holanda, Miguel Lunardi. – Film tous publics

Synopsis : L’histoire de la vie de Manuel Henrique Pereira, capoeiriste brésilien né à Santo Amaro da Purificação en 1885 et considéré comme un des plus grands capoeiristes de tous les temps.

Entrée libre et gratuite

 

Besouro Magangá

Manuel Henrique Pereira AKA Besouro Mangangá

Biographie : Manuel Henrique Pereira, plus connu sous le nom de Besouro Mangangá, capoeiriste brésilien est considéré comme l’un des plus grands capoeiristes de tous les temps. Son surnom Besouro (scarabée) vient de la légende selon laquelle il se transformait en scarabée lorsque ses adversaires devenaient trop nombreux. Il pouvait ainsi s’échapper en s’envolant.

Il avait le « corpo fechado », c’est-à-dire qu’à la suite d’un rituel vaudoo il était considéré comme ayant le corps fermé à la mort. Selon cette croyance il ne pouvait plus être tué par des balles ou une arme blanche.

Il sera toutefois poignardé par Eusebio de Quisaba. Ce dernier utilisa un « faca de tucum », couteau en bois ayant des vertus magiques seules permettant d’outre passer le « corpo fechado ». (le tucum est un palmier brésilien dont le bois est utilisé pour des objets lié à la spiritualité, comme le « faca de tucum » dans le vaudoo ou les « anneaux de tucum » )

Son décès (1924) est documenté par le certificat de l’hôpital « Santa Casa de Misericórdia ».

Les circonstances exactes de son assassinat sont difficiles à déterminer car relevant de la tradition orale ; poignardé dans le dos alors qu’il luttait dans une embuscade, ou pendant qu’il dormait en présence (ou pas) d’une femme avec qui il aurait passé la nuit, etc…

Son histoire et le récit de sa vie en font un personnage mythique et important pour les capoeiristes. Le pays se souvient de lui comme d’un homme fort qui a toujours lutté contre les injustices commises contre les moins favorisés. Plusieurs chansons* lui rendent hommage.

Plus d’infos ici…ou .

*Titre : Besouro preto

capoeira-1110x400

La Capoeira : Entre danse, combat, musique et traditions…

Translate »