Trois-Rivières

Trois-Rivières inaugure “enfin”son stade

Le 12 février dernier est à marquer d’une pierre blanche. En effet, la ville a inauguré son stade, un chantier en souffrance depuis une dizaine d’années. Retour sur une rendez-vous majeur qui a fait la joie des sportifs mais également de toute une population.

Entouré du Président de Région Guadeloupe et du conseil municipal, le Maire Jean-Louis Francisque a présidé l’inauguration de cette super structure de catégorie interrégionale qui porte désormais le nom d’Eugène-Henri Vandal, ancien de la Jeunesse de Trois-Rivières (JTR).

Fanfare et majorettes de l’association Hibiscus d’or ont fait une haie d’honneur aux invités venus écouter les allocutions et assister au match amical opposant la JTR à la JVF (2-0).

” Nous sommes fiers et extrêmement satisfaits, explique le maire Jean-Louis Francisque, parce que cette structure était attendue de tous. Le combat a été long et particulièrement complexe mais nous sommes heureux que l’étroite collaboration avec la Région Guadeloupe et le président Ary Chalus nous permette aujourd’hui de restituer ce stade à notre population et de favoriser un retour de notre jeunesse vers l’excellence sportive” poursuit-il. Nous continuerons sur notre lancée avec la réhabilitation de la piste mais également la mise en place d’un espace futsal sur le territoire”

Construit dans les années 60, le stade ne répondait plus aux normes en vigueur. D’importants travaux ont été entrepris afin de réhabiliter la pelouse, la piste d’athlétisme, les aires de saut et de lancer et l’éclairage en accord avec les normes des Fédérations Française d’Athlétisme et de Football.

La ville de Trois-Rivières est aujourd’hui dotée d’un complexe sportif comptant une piste de 8 couloirs en ligne droite et en virage, d’aires d’élan de saut en laongueur, de lancer de poids de disque et de javelot.

La tribune est par ailleurs accessible aux personnes en situation de handicap et compte un espace de convivialité, des vestiaires, des sanitaires pour joueurs et arbitres et un local de soins.

Nouveauté toujours, un espace de revêtement synthétique (plateau multifonction) permet d’effectuer un travail de bondissements, de musculation et d’agrès.

Quatre abris permettent de se protéger des intempéries et de stocker du matériel.

Il est à noter enfin que la clôture d’enceinte a elle aussi été rénovée.

“J’ai consacré ma vie à mon club et à ma commune” Eugène-Henri Vandal

Né le 1er avril 1955 à Trois-Rivières, Eugène-Henri Vandal débute à la JTR à l’âge de 14 ans. Il est très vite repéré et intègre l’équipe seniors de la JTR à 17 ans au poste d’arrière central. L’aventure durera 20 années. Il exprimera ses talents au sein du club qui sera plusieurs fois Champion de la Guadeloupe en promotion honneur, demi finaliste de la Coupe de France zone Guadeloupe. À son palmarès, s’ajoute la Coupe de la Guadeloupe remportée en 1980.

À 23 ans, Eugène-Henri Vandal commence à entrainer les jeunes toutes catégories : école de football, minimes, cadets, juniors, seniors et équipes féminines. Le succès est au rendez-vous puisque les jeunes de 13 et 17 ans seront champions de district, et les 15 ans champions de Guadeloupe. Au total, Eugène-Henri Vandal consacrera 52 années à la JTR et sa commune.

Bulletin Municipal N°29

Bulletin Municipal N°29

Translate »