Trois-Rivières

Nos centenaires à l’honneur

2022 commence sur des chapeaux de roues avec deux femmes centenaires célébrées en janvier. Les festivités débutent avec Mme Georgina Ruffe, le 18 janvier. L’anniversaire organisé à Bord de mer a commencé par une messe dite au sein de la petite chapelle pleine à craquer en présence notamment de M le maire Jean-Louis Francisque, de l’élue en charge des ainés de la solidarité Mme Marie-Claude Bique, de l’élu du quartier M Patrick Lavital, de la famille, des amis et autres voisins.

Le lendemain, 19 janvier, c’est Mme Christophe Saint-Juste qui soufflait ses 100 bougies. Un anniversaire plus intimiste en raison de l’état de santé de Mme Christophe mais l’émotion et l’admiration étaient, comme à chaque fois au rendez-vous.

Retour sur la vie de ces femmes poto-mitan.

Mme Georgina Prisca Ruffe est née le 18 Janvier 1922 à Chemin Neuf. Fille unique, sa mère décède alors qu’elle n’a que 7 ans. Elle est placée chez une famille à Port-Louis, n’ira pas à l’école et garde un souvenir très douloureux du temps passé dans cette famille. Avec Emmanuel Delannay, Georgina rencontre l’amour. Ils s’installent au Bord de Mer où elle réside encore. Georgina est une femme de caractère qui a pu se construire malgré les bouleversements dans sa vie. Elle n’a pas eu d’enfant, mais s’est occupée de ceux de ses voisins qui, aujourd’hui encore l’entourent avec tendresse. Merci beaucoup Georgina, pour votre courage et votre détermination.

Mme Veuve Christophe Sulpice Saint-Juste née Cléon voit le jour le 19 Janvier 1922 à Schoelcher. Saint-Juste fait ses classes dans le Bourg et obtient son Certificat d’Études ce qui lui permet de faire “l’école Payée” pour les enfants du quartier. En 1947, elle épouse Octave Christophe. Ensemble, ils auront 8 enfants. Saint-Juste s’est consacrée à l’éducation de ses enfants et ses petits enfants. Elle s’est beaucoup impliquée dans son quartier si bien qu’on la surnomme “chère maman”. Mère aimante et protectrice elle a su transmettre à ses enfants la joie de vivre et l’esprit du partage. Entourée de sa famille et malgré ses problèmes de santé, Saint-Juste garde le sourire et une mémoire quasi intacte. Merci beaucoup à vous, Mme Christophe pour cette belle leçon de vie !

Bulletin Municipal N°29

Bulletin Municipal N°29

Translate »