Trois-Rivières à la carte

Le patrimoine de Trois-Rivières entre dans l’ère du 2.0

logo 3RALACARTELa Ville de Trois-Rivières présente à l’occasion des journées européennes du patrimoine son nouveau dispositif pour permettre d’apprécier l’ampleur du patrimoine de la commune en un coup d’oeil. Résolument tournée vers l’avenir la ville offre désormais la possibilité aux habitants, visiteurs ou touristes de surfer sur la toile numérique avec une application mobile gratuite :

« Trois-Rivières à la carte »

Cette application, la première de ce  type en Guadeloupe, vise à valoriser la richesse du patrimoine local et faciliter la vulgarisation afin de toucher de nouveaux publics. La commune souhaite faire du patrimoine un levier de développement. L’objectif recherché par la municipalité est de permettre aux informations spécifiques au patrimoine de ne pas êtres noyées dans un flot d’informations générales. L’outil numérique garantit l’exhaustivité et l’homogénéité sur l’information relayée ainsi que l’autonomie des visiteurs de la commune.

À la découverte de 52 sites à Trois-Rivières

Ainsi équipé le visiteur peut partir librement à la découverte du patrimoine de la ville mais également disposer d’un flot d’informations utiles. Ce projet innovant qui aboutit aujourd’hui est le fruit d’une réflexion plus vaste sur l’avenir de la commune. Madame Hélène VAINQUEUR-CHRISTOPHE, Maire de TROIS-RIVIERES, souhaite en effet faire de sa ville un véritable carrefour pour les intellectuels, universitaires et le tout public s’intéressant aux questions du patrimoine, de l’histoire et de la culture.

  • Valoriser la richesse du Patrimoine de Trois-Rivières

La Commune est réputée pour la richesse de son patrimoine naturel, archéologique, historique et culturel. En témoignent la centaine de sites qui avaient été pré-identifiés pour être intégrés dans le guide papier. Pour une question de pratique les concepteurs se sont arrêtés sur 52 sites les plus remarquables à intégrer à l’Application et au guide papier. Toutefois, chaque année, de nouveaux vestiges d’un riche patrimoine sont découverts. Grâce à des mises à jour et des rééditions le projet est de les intégrer au fur à mesure de leur découverte et de leur identification.

  • Faciliter la vulgarisation du Patrimoine pour toucher de nouveaux publics

Dans une société du tout numérique, cette application permettra de toucher le public connecté. En effet, la possibilité de pouvoir télécharger une application sur le mobile permettra d’intéresser le jeune public et le public scolaire et les inciter à découvrir leur patrimoine de manière interactive et ludique. Cette application permettra également à des personnes de visiter la commune sans  l’aide d’un guide physique tant les informations données sont précises et fiables.

  • Faire du patrimoine un levier de développement

La volonté de la Municipalité est de faire du Patrimoine un enjeu de développement économique. Dans un contexte de diminution des dotations publiques, la valorisation du patrimoine peut être une vraie source de création d’activités et peut enclencher une vraie dynamique en concertation avec les acteurs du territoire qui doivent être les premiers à bénéficier des retombées.

  • Faire de Trois-Rivières la ville référence en matière de valorisation du Patrimoine en Guadeloupe

Cette application n’est qu’une première étape d’une politique générale visant à faire de Trois-Rivières la ville que l’on identifiera automatiquement lorsqu’on parlera de valorisation du patrimoine historique, architectural et culturel à l’échelle de la Guadeloupe.

Ce premier outil en appellera d’autres et verra la mise en place d’un vrai plan de markéting autour de cette notion d’identification et d’image de marque.

En outre, elle sera accompagnée de manifestations et de rencontres d’échanges et de réflexion autour des questions du Patrimoine, de l’archéologie et de la culture.

Le lancement de l’application TROIS-RIVIERES A LA CARTE intervient dans le cadre des Journées européennes du patrimoine. Elles prennent avec cet événement une tournure particulière. La présentation à la presse de ce nouvel outil numérique, unique en Guadeloupe, a lieu en présence d’invités et de partenaires.

LOGO 2Durant tout le week-end le public est invité à découvrir l’application sur le terrain en situation réelle.

Ainsi visiteurs et habitants de TROIS-RIVIÈRES sont conviés :

Samedi 19 février

  • Visite guidée avec l’application Trois-Rivières à la carte : « Parcours sentier de la Coulisse » (Rdv 8h Parking de la Coulisse)
  • Jeux de piste avec l’application « Explor’Games » Parcours « Découverte du Centre Bourg » (Rdv 9h devant la Mairie de Trois-Rivières)

Dimanche 20 février

  • Visite des principaux monuments de la commune (visite libre aidée de l’Application)

Patrimoine : Une politique de développement

La volonté politique de l’équipe municipale s’est illustrée par la création d’un Service Patrimoine & Développement local. Ceci s’inscrit dans la volonté communale d’apporter un intérêt particulier à la préservation et au rayonnement de ses atouts et de son patrimoine. Si le patrimoine peut être défini comme la transmission d’un héritage collectif d’une génération à l’autre, le développement local vise quant à lui à la valorisation de l’ensemble des richesses d’un territoire en vue d’y apporter un « mieux vivre ».

Quelles perspectives de valorisation et de développement pour Trois-Rivières ?

I – Connaissance et étude du patrimoine de la commune : Le répertorier et en connaître tous les aspects afin de mieux le connaître.

II- Aménagement du territoire : Dégager des perspectives d’exploitation et de valorisation des sites patrimoniaux (historiques, culturels et naturels).

III- Actions de valorisation et vulgarisation du patrimoine : Faire connaître ce patrimoine au plus grand nombre (rayonnement local, régional et international) et définir des tremplins touristiques.

IV- Développement économique & social : Impliquer l’ensemble des acteurs économiques et associatifs de la commune dans le cadre de projets de valorisation.

Une richesse historique

Située entre la montagne et la mer, Trois-Rivières est également appelée le « berceau de la civilisation précolombienne », de par son histoire. Trois-Rivières est le site amérindien le plus riche en pétroglyphes des Petites Antilles. En effet, on estime l’arrivée des premiers occupants, les Arawaks (civilisation précolombienne) entre l’an 300 et l’an 400 après Jésus-Christ. Ils ont laissé, comme témoignage de leur culture, de très nombreux pétroglyphes, notamment sur le site du Bord de mer, parc archéologique des Roches Gravées mais aussi plus à l’intérieur des terres autour de la rivière du Carbet. Après l’installation des premiers colons en 1640, la paroisse de Trois-Rivières, riche et prospère devint l’un des quartiers préférés de l’aristocratie créole, de par son implantation idéale (sol fertile, eaux abondantes, relief facilitant la défense contre l’ennemi), d’où la culture de manioc, d’igname, de coton, de café, de tabac, de l’indigo et de cacaoyer. La canne à sucre, très vite, devint la culture principale comme partout ailleurs en Guadeloupe. Pour broyer ces cannes, la commune est pourvue de dix moulins à eau et de deux moulins à traction animale. Jusqu’en 1865, cette culture fait la fortune de quelques familles, mais, peu à peu laisse la place à la culture de la banane qui domine à partir de l’après-guerre.

De la période coloniale subsistent les ruines de batteries, de sucreries, de distilleries et de cachots d’esclaves sur les anciennes habitations. Trois-Rivières fût surtout une commune agricole dont l’économie jadis basée sur la culture de la vanille, du cacao et du café, s’est ensuite tournée vers la canne. Aujourd’hui c’est la banane qui constitue l’essentiel de la production de la commune, même si l’artisanat et le tourisme occupent une part importante de son économie.

Télécharger 3 rivières à la carte :

Google-Play-logo-wordmark

Explor games :

 explorgames 1

Translate »