Portrait : Noémie Yoyo, ambassadrice de charme

 

Noémie Yoyo, nouvelle reine de beauté

Noémie Yoyo, nouvelle ambassadrice de charme

Issue d’une fratrie de 2 enfants, Noémie, est une jeune fille simple et naturelle. Actuellement en 2ème année de Prépa* au Lycée Gerville Réache de Basse-Terre, elle avoue n’avoir jamais pensé se retrouver sous le feux des projecteurs.

« En fait, j’ai été motivée par mes proches qui étaient certains de mes capacités. Cette expérience a été très enrichissante, explique-t-elle. J’ai appris à mieux gérer mon stress par exemple ce qui m’a permis de gagner en confiance ».

À 18 ans, Noémie aime le chant , la danse et le sport. Discrète, elle reconnaît être parfois un peu gênée par les nombreux regards qu’entraine ce nouveau statut.

« C’est une grande responsabilité que de devenir la nouvelle ambassadrice et la transition n’est pas toujours évidente, poursuit-elle. Il faut être disponible et même si je ne réalise pas encore les changements qui vont être les miens pour l’année à venir, j’avoue que depuis, je fais encore plus attention à ma présentation ! »

Élue à l’unanimité, Noémie, tout comme les autres jeunes filles, a été préparée pendant trois semaine. Au programme : natation, sport en salle, entrainement à l’élocution, à la présentation personnelle et travail de la démarche.

« L’élection en elle-même m’a beaucoup stressée car j’allais vers l’inconnu. Il faut dire qu’il y avait de très belles concurrentes. Mais j’ai lâché prise pour être plus naturelle. Je tiens d’ailleurs à féliciter et à remercier Marvin pour son excellent coaching »

Particulièrement émue, la nouvelle Miss laissera couler quelques larmes de joie lors de la proclamation des résultats. Le jury met ainsi en valeur une jeune femme alliant beauté plastique, culture générale, prestance et sourire dévastateur.

« Mes parents ont été les premiers surpris, poursuit la jeune fille. Ils ont découvert un nouvel aspect de ma personnalité et sont très fiers, tout comme le reste de la famille d’ailleurs ».

Si elle s’autorise à caresser le rêve d’une participation à l’élection de Miss Guadeloupe, la nouvelle ambassadrice de Trois-Rivières garde les pieds sur terre et pense avant tout à ses études.

« En définitive, je me suis bien amusée. Depuis l’élection, je suis interpellée par beaucoup de petites filles et j’aimerais leur donner un petit conseil ; Allez-y ! Lancez-vous ! C’est une expérience qui vaut d’être vécue »

*Brevet de technicien supérieur en management des unités commerciales –

Translate »