LEADER 2014-2020, capitaliser les dynamiques

Le GAL Sud Basse-Terre sera présent en Mairie Mercredi 14 mai de 8h à 12h afin de présenter le Programme LEADER. Le programme LEADER est officiellement né le 21 décembre dernier. Il s’agit d’un dispositif européen à travers lequel les communes du Sud Basse-Terre peuvent montrer leur capacité à innover afin de trouver des pistes de développement adaptées à leurs spécificités, à trouver un consensus capable de stimuler la créativité, et à contractualiser des fonds autour d’un projet identifié.

Capitaliser les dynamiques

La démarche LEADER a pour objectif de concevoir ou de renforcer des stratégies locales de développement. Elle ambitionne de sélectionner les actions permettant de concrétiser ces stratégies.

En tant qu’outil de développement local intégré au niveau des territoires de projet, LEADER peut potentiellement contribuer à chacune des six priorités de l’Union européenne en faveur du développement rural.

  • Favoriser le transfert des connaissances et l’innovation (priorité horizontale).
  • Renforcer la compétitivité de l’agriculture et la viabilité des exploitations.
  • Promouvoir l’organisation de la chaine alimentaire et la gestion des risques en agriculture. Préserver les écosystèmes dépendants de l’agriculture et de la forêt.
  • Promouvoir l’utilisation efficace des ressources et soutenir la transition vers une économie à faible émission de CO2 dans les secteurs agricoles et forestiers.
  • Promouvoir l’inclusion sociale, la réduction de la pauvreté et le développement économique.

Principes généraux

LEADER est un acronyme pour « liaison entre actions de développement de l’économie rurale ».

Il s’agit d’une méthode de mise en œuvre des mesures de développement rural finançables dans le cadre du deuxième pilier de la politique agricole commune (PAC) au travers du Fonds Européen Agricole et de Développement Rural (FEADER).

LEADER a fait l’objet de trois programmes d’initiatives communautaires (LEADER I, LEADER II et LEADER+), puis de l’axe 4 du programme de développement rural FEADER 2007/2013.

S’agissant de la période 2014-2020, la démarche LEADER a été élargie par l’Union européenne sous le nom de DLAL (Développement Local mené par les Acteurs Locaux) applicable à tous les Fonds européens, pour les États membres qui le souhaitent (Accord de partenariat). Cette ouverture permettra notamment une mise en œuvre pluri-fonds des stratégies locales de développement (SLD).

Les stratégies des territoires pourront intégrer des enjeux pluri-fonds, en démontrant la cohérence globale de ceux-ci sur le territoire concerné et la pertinence de l’articulation des différents fonds. Certaines actions pourront notamment être présentées au titre des appels à projets du FEADER.

Améliorer la cohérence territoriale

La démarche LEADER et le DLAL FEAMP ont donc pour ambition de participer au dynamisme économique et à la cohérence territoriale de l’espace rural de la Guadeloupe et Saint-Martin.

Les territoires sélectionnés pour mettre en œuvre la méthode LEADER et le DLAL FEAMP sont constitués de GAL (Groupes d’Actions Locales).

Ainsi, le GAL Sud Basse-Terre organise une permanence à la salle des fêtes de l’Hôtel de ville entre 8heures et 12 heures afin de présenter le programme LEADER.

Notons que le processus de participation des acteurs locaux à l’élaboration de la stratégie LEADER de leur territoire est essentiel. En effet, ce programme de développement rural doit en effet être mené par les acteurs locaux qui doivent se l’approprier.

Il ne s’agit donc pas d’un processus d’information ou de simple consultation.

L’objectif est bien d’impliquer les acteurs depuis le premier jour de la conception de la stratégie Leader, jusqu’à sa mise en œuvre.

Translate »