La 5G arrive en Guadeloupe !

Une première pour les Outre-mers ! Un opérateur mobile réalise la première liaison 5G en Guadeloupe. Alors que Monaco a annoncé être le premier État a être couvert en 5G dès fin septembre, la Guadeloupe est le premier territoire d’outre-mer a avoir testé la téléphonie de 5ème génération avec SFR et son partenaire Huawei. En fin de semaine dernière, l’opérateur a réaliser une connexion 5G dans son centre opérationnel de Jarry à Baie-Mahault, avec Huawei, tandis que la 5G en France Métropolitaine entrera dans une phase de commercialisation en 2020. Orange Caraïbes se prépare aussi pour le prochain lancement de la 5G et Free est attendu. Parallèlement, SFR Caraïbes en a profité pour lancer dès la fin de la semaine dernière la 4G Max et la box 4G qui permet d’avoir du haut débit internet dans les foyers en zone blanche.

Quels sont les smartphones compatibles avec la 5G  ?

  • Le Huawei Mate X, il est le premier smartphone compatible 5G de la marque.
  • Le Samsung Galaxy S10 5G, entre le Galaxy S10+ et le Galaxy S10e aura la compatibilité avec les réseaux 5G. Cependant, cette édition du dernier smartphone star du constructeur coréen ne sera pas disponible en France avant 2020, le réseau 5G n’étant tout simplement pas suffisamment déployé.
  • Le Xiaomi Mi Mix 3 est l’une des réussites de ce début d’année. Le constructeur avait déjà annoncé auparavant qu’une version 5G ne tarderait pas à arriver.  Le Xiaomi Mi Mix 3 5G profite du Snapdragon 855 et son modem X50 pour cela. Sa sortie en France a bien été officialisée à 649 euros au cours du mois de mai.
  • Le smartphone 5G de OnePlus, ce smartphone 5G devrait être commercialisé avant mai 2019.
  • Sony a également présenté son premier prototype de smartphone 5G équipé du Snapdragon 855 et du modem X50. Pour autant, il est loin d’être prêt et n’est pas encore destiné à une commercialisation éventuelle.
  • Le ZTE Axon Pro 5G devrait sortir en Chine et en Europe au cours de la première moitié de l’année 2019.
  • Orange va également commercialiser son premier smartphone 5G dès 2020, au lancement commercial du réseau 5G.

La technologie 5G pourrait mettre la santé de notre planète en danger. 

La 5G augmenterai l’exposition aux champs électromagnétiques de radiofréquence ont prévenu, dès 2017, plus de 170 scientifiques dans un moratoire commun.

En effet, cette technologie nécessitera des fréquences toujours plus élevées, et donc potentiellement plus néfastes pour l’organisme. De plus, de part leur faible propagation, il faudra davantage d’antennes relais émettant des ondes électromagnétiques encore plus puissantes. Or, selon eux, ces fameuses ondes peuvent avoir des conséquences dommageables pour l’organisme. “Les effets sont : un risque de cancer, de stress cellulaire, d’augmentation des radicaux libres nocifs, de dommage génétique et du système reproducteur, de déficits d’apprentissage et de mémoire, de troubles neurologiques” ont-ils écrit. Les experts s’appuient sur l’étude du National Toxicology Program américain, présentée comme la plus vaste de ce type. Elle suggère un lien entre deux cancers rares et l’exposition aux champs électromagnétiques. Pour en arriver à cette conclusion, des centaines de rats ont été soumis à une forte exposition, par cycle, tout au long de leur courte vie.

De leur côté, les grandes agences de santé tiennent des propos bien plus nuancés. Si l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a classé, en 2011, les ondes électromagnétiques dans la catégorie des cancérogènes “possibles” pour l’Homme, elle précise que “la recherche n’a pu fournir de données étayant une relation de cause à effet”. Idem pour l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) estimant “qu’il n’apparaît pas fondé, sur une base sanitaire, de proposer de nouvelles valeurs limites d’exposition pour la population générale”. En clair, il n’y aurait pas de danger pour la santé tant que l’on reste en dessous des seuils d’exposition aux ondes définis par la loi.

Plusieurs études ont montré les effets néfastes des radiofréquences sur la végétation. Des recherches américaines ont prouvé que la mortalité précoce des peupliers faux-trembles du Colorado étaient dues aux radiofréquences qui nécrosaient leurs feuilles. Une autre étude arménienne à montré que ces rayonnements électromagnétiques provoquaient une réaction de stress qui endommage les cellules des pousses de blé. L’irradiation des plantes est une mauvaise nouvelle pour la flore de la planète, mais c’est aussi une mauvaise nouvelle pour nous : elle pourrait contaminer notre approvisionnement alimentaire.

La 5G pourrait également menacer la faune. Selon plusieurs rapports publiés au cours des deux dernières décennies, les rayonnements micro-ondes de faible intensité nuisent déjà à la santé des oiseaux et des abeilles. Ils chassent les oiseaux de leur nid, cause la détérioration des problèmes de locomotion et une diminution de la survie.

 

 

*Source Guadeloupe 1 ère – Frandroid – 01netTV- nouvo

Translate »