Jenny Jonathan nous a quitté

zouk-jenny-jonathan-de-mo-kreyol-2013-9195588C’est une grande dame du zouk qui nous a quitté mercredi 25 novembre 2015 à l’âge de 56 ans.

Jenny Jonathan, chanteuse du groupe Karapat laisse avec les titres On son tanbou et Dé mo kréyol une trace indélébile dans notre patrimoine culturel et musical. Née en 1959, à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), Jenny Jonathan a commencé à chanter sur les podiums des fêtes patronales de l’archipel et a fait un peu de chant choral avant d’être repérée par le groupe Karapat et les studios Debs.

En 2001, l’artiste enregistre un premier album solo chez Moradisc, « Jenny Jonathan Authentique » on y retrouve le titre Vou an vlé. Jenny Jonathan était une femme de scène. Elle intègre le groupe K’swingé en 2004.

La chanteuse a sillonné la Caraïbe aux côtés de Gordon Henderson et d’Ophélia. Elle a aussi fait de nombreux échanges musicaux avec, entre autres, Tanya Saint-Val, Jacob Desvarieux et Jean-Philippe Marthely.

Nous avons eu le plaisir d’apprécier son talent lors de la fête patronale le 15 août dernier ainsi que pendant la Semaine bleue (voir photos)

Ses obsèques ont été célébrées vendredi 27 novembre en l’église Notre Dame de l’Assomption à Trois Rivières, elle a été inhumée au Cimetière de Trois Rivières.

IMG_0062

Jenny Jonathan et Mariette Jean-Louis, Miss Mamie 2014 pendant la Semaine bleue, édition 2015

IMG_0256

Jenny Jonathan en live à Trois-Rivières – 15 août 2015

46
Translate »